Le tutorat à l’honneur

Sous la houlette de Christian MEYER, président de la commission du district de l’arbitrage, se tenait ce samedi une réunion qui faisait suite à un premier regroupement d’arbitres du 16 décembre 2017 pour les postulants à la fonction de tuteur.

Après le café d’accueil, les choses sérieuses commençaient, le but de ce nouveau rassemblement étant d’établir un état des lieux des besoins, du rôle et des missions des tuteurs.

Les 13 participants se sont montrés très réactifs, l’évidence paraissant qu’une charte devenait nécessaire, fixant ainsi les devoirs et obligations, mais également précisant un statut, ou au moins une position administrative destinée à légitimer et protéger les tuteurs.

Cette deuxième réunion de travail a donc permis de faire ressortir les points essentiels à intégrer dans cette charte, et concevoir une fiche de suivi des arbitres stagiaires tuteurés.

Pour rappel, le tutorat s’adresse à tous les arbitres nouvellement formés, majeurs ou mineurs; ce n’est pas l’exclusivité pour les arbitres en exercice, mais concerne aussi toute personne, acteur du football, voulant assurer bénévolement l’accompagnement des demandeurs de ce suivi; les candidatures restent donc largement ouvertes.

Cette réunion, très positive, et appréciée des présents, très ouverts à l’évolution du tutorat, a permis d’aboutir à un consensus quant à la création d’un document de base, la charte, et son corollaire, la fiche de suivi.

Le projet sera soumis au comité de direction avant divulgation.

A l’heure où l’arbitrage est souvent discuté ou critiqué, c’est l’une des réponses pour permettre à nos directeurs de jeu de mieux maitriser l’exercice de leur fonction, si importante pour la pratique de leur sport favori.

Articles les plus lus dans cette catégorie